Épisode 66 – Anglicisation de Montréal, les bienfaits du budget fédéral et Trudeau VS Brazeau

La 66e émission des Fils de la liberté est maintenant disponible en baladodiffusion. Cette semaine: l’anglicisation de Montréal s’accélère, les opportunités dans le budget fédéral, les résultats du combat de boxe Trudeau VS Brazeau et une possible visite d’Alain Soral au Québec?

L’émission a été enregistrée lundi le 2 avril 2012.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Téléchargement, 57,1MB

Sources et documentation:

12 comments on “Épisode 66 – Anglicisation de Montréal, les bienfaits du budget fédéral et Trudeau VS Brazeau
  1. Ouin, je suis content de voir de gens de la trempe de Daniel Breton et Denis Monière s’impliquer en politique, mais bout’viarge, ils pourraient-y penser se présenter dans des circonscriptions différentes?

    Être dans Sainte-Marie, je ne saurais plus pour qui voter. La division du vote francophone et souverainiste aux prochaines élections va être débile. Ça sent déjà le gouvernement libéral minoritaire.

    Vivement un accord stratégique PQ/QS/ON. Ou encore mieux : PQ/Khadir/ON, alors que le reste de Québec solidaire pourrait diviser le vote anglophone en se présentant comme le pendant québécois du NPD (on peut toujours rêver !)

  2. Premièrement, très bonne émission. Vous avez la même lecture que moi sur le combat et après-combat Brazeau-Trudeau.

    Deuxièmement, pour Alain Soral, je veux absolument assister à une de ses conférences s’il vient au Québec. Je suis même prêt à acheter sa bibliographie complète.

  3. Sale temps pour les gauchistes: abolition du registre des armes de chasse et coupure de 650 postes à Radio-Canada.
    Faudrait organiser un téléton, snif.
    :=)

  4. @ Pierre Paradis : J’ai la même impression que vous. Pis encore, un gouvernement libéral minoritaire favoriserait peut-être une coalition/fusion dominée par le PQ et la CAQ. C’est peut-être même l’objectif visé par la clique Québécor. Entre la gouvernance souverainiste et la gouvernance autonomiste, c’est du pareil au même. D’ailleurs, il y avait déjà eu des discussions allant dans ce sens entre le PQ et l’ADQ en 2008( voir http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/200904/30/01-852127-coalition-adq-pq-dumont-confirme-des-discussions.php ). Bref, nous sommes dans la merde…

    Sinon pour Alain Soral, ça serait une excellent idée de l’inviter au Québec ! Je serai à sa conférence. C’est certain!

  5. fascinant: un juge (non élu) du Québec vient de bloquer par injonction la destruction du registre des armes à feux, une loi qui vient d’être adopté par le parlement élu du Canada!
    ça démontre bien à quel point la Patente qui contrôle le Québec peut se permettre de tout faire et sourtout comment les merdias gauchistes jouent le jeu en prétendant que tout cela est normal.

  6. @ Paul Demarais: le Canada ne fonctionne pas comme un vraie fédération.

    Dans une fédération normale (É.-U., Allemagne), la chambre haute (le Sénat) est contrôlée par les États qui en font partie. La loi votée aux Communes aurait donc été amendée pour permettre aux provinces de conserver les données si bon leur semble.

    Mais au Canada on a un Sénat servile, non élu et partisan.

    Les juges demeurent le seul contre-pouvoir en mesure de contrer les abus du fédéral. C’est loin d’être l’idéal, mais c’est comme ça.

    Fournier a mon appui dans ce dossier là, ne serait-ce que pour rappeler à Ottawa que les provinces existent, et que la consultation est requise lorsque les champs de compétence sont partagés.

  7. @ Paul :

    Je crois que le registre était une autre mesure bureaucratique envahissante (au sens constitutionnel), comme Ottawa nous en a pondu par dizaines depuis les années 70. De manière générale, les mots «sécurité» et «crime» peuvent être invoqués pour tout et n’importe quoi, de manière à étendre les pouvoirs fédéraux. Cela s’applique aussi bien au Canada qu’aux É.-U.

    Je suis tombé sur ce jugement de la Cour suprême:
    http://csc.lexum.org/fr/2000/2000csc31/2000csc31.html

    Sans surprise, c’est l’Alberta qui a contesté le registre (et perdu sa cause), en plaidant «la propriété et les droits civils dans la province».

    Mais si le gouvernement du Québec a porté ce dossier devant les tribunaux, c’est que ses avocats ont cru qu’ils pouvaient avoir gain de cause.

    En ce moment, les corps policiers (municipaux et la SQ, clairement sous juridiction provinciale) considèrent les données du registre utiles à leur travail. On est donc dans un argument «sécuritaire», et la Cour suprême va avoir de grandes difficultés à trouver les belles formules pour valider la volte-face politique d’Ottawa (et invalider son propre jugement de juin 2000).

    Il est clair que la *règlementation* des armes à feu est une compétence partagée, alors la Cour ne pourra pas refuser à Québec ce qu’elle a accordé à Ottawa. Par exemple, Québec pourrait invoquer qu’un registre québécois a pour but de «réduire les hospitalisations» (ou tout autre motif de compétence provinciale)…

    Qu’on soit pour ou contre le registre, c’est le principe fédéral qui va en sortir gagnant.

  8. Si Soral se pointe le bout du nez par chez nous, vous devrez être présents pour le protéger contre d’éventuelles attaques par des nervis de la LDJ. Même un boxeur peut être cerné par une bande et se faire défigurer par de l’acide jeté au visage, ou se faire attaquer avec des marteaux et des batons de baseball. La LDJ a déjà utilisé des bombe en territoire canadien (ex:Zunde1).

    Incontestablement, John McCain (connecté à la mafia Bronfman) et Joe Lieberman (pour la censure du web) supportent des terroristes-mercenaires anti-Iran et anti-Syrie, ils appellent à la guerre en Iran et en Syrie, comme ils l’ont fait pour la Libye, pour l’Irak, l’Afghanistan, etc. McCain menaçait récemment Poutine que le « printemps arabe » s’en vient par chez eux. McCain et Lieberman sont probablement les deux propagandistes va-t-en-guerre sionistes les plus vicieux et assoiffés de sang qui existent.

    McCain and Lieberman meet with the Free Syria Army
    http://thecable.foreignpolicy.com/posts/2012/04/10/mccain_and_lieberman_meet_with_the_free_syria_army

  9. Je ne crois pas que si Alain Soral vient au Québec, il sera attaqué physiquement. Par contre, on peut peut-être s’attendre à avoir la visite du B’nai Brith qui avait déjà attendu Dieudonné à l’aéroport lors de sa première visite au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>